in , ,

Vous N’avez Jamais Encore Vu Ce Bébé À L’apparence Normal, C’est Une Première

Peu importe la conception d’un enfant, sa naissance reste une expérience incomparable.

Contre toute attente, Claes Nilsson et sa compagne, Malin Stenberg ont réussi à fonder une petite famille avec la naissance du petit Vincint, même si la Suédoise de 37 ans a failli ne pas avoir d’enfant.

Malin a été la première femme à avoir fait un bébé en utilisant la technique de la transplantation d’utérus. On lui a diagnostiqué un sous-développement du vagin et de l’utérus, appelé syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser depuis ses 15 ans. Elle était complètement brisée par la nouvelle.

« Je n’étais pas prête, ni à l’entendre, ni à l’accepter. Cela voudrait dire que je ne pourrai jamais avoir ce privilège réservé aux femmes : porter un enfant. C’était si injuste. Qu’ai-je bien pu faire pour mériter cela, alors que j’adorais les bébés et les enfants. Je vivais une grande solitude ».

Elle s’était résignée, mais après la rencontre de Claes qui voulait coûte que coûte devenir papa, sa vie a basculé du tout au tout. Tout d’abord, ils ont pensé à engager une mère porteuse ou à adopter un enfant ainsi qu’à une multitude d’options, avant d’apprendre qu’il y avait une nouvelle méthode encore en stade expérimental.

Malin a donc décidé de tenter l’expérience avec un projet de l’université Gothenburg. Les utérus d’autres femmes ont été transplantés aux neuf femmes faisant partie du projet, il s’agissait généralement de l’utérus de leur mère. La marraine de Malin a alors bien voulu lui offrir le sien.

Malin a eu beaucoup de chance, car sa greffe avait pris, malgré tous les risques qu’il y avait étant donné que de nombreuses greffes avaient précédemment échoué. Elle est immédiatement tombée enceinte après sa première tentative de fécondation in vitro.

Deux mois avant la date prévue pour l’accouchement, le petit Vincint est venu au monde. Et il est en pleine forme, même un an après.

Il y a eu quatre autres naissances grâce à cette technique révolutionnaire après celle de Vincint. Les médecins ont jugé qu’il serait trop risqué pour Malin et pour son bébé qu’elle porte une  nouvelle grossesse et ils ont décidé de retirer son utérus.

Des personnes dans l’incapacité de concevoir ont eu un regain d’espoir après que des programmes de transplantation d’utérus aient été mis sur pied dans d’autres pays.

SourceCrédit Photo : Good Fullness

Elle Partage Les Derniers Instants De Son Fils De 10 Ans, Impossible De Retenir Ses Larmes

Pédophile Et Incestueux, Il Va Être Jugé Pour Avoir Eu 8 Enfants Avec Sa Fille